Le complexe des gros seins et de la blouse d'SVT...

J'aurais aimé vous mettre une miniature putaclick mais nous ne sommes pas assez intimes vous et moi pour cela...
Il y a des événements auxquels nous ne sommes pas préparés dans la vie. Je veux dire, j'ai toujours été jalouse que Franklin sache lacer ses chaussures alors qu'il n'en n'avait pas, alors du plus loin que je me souvienne, je me suis entraînée à nouer des lacets invisibles... Tout ce temps perdu à tenter de franchir l'infranchissable ! Alors que j'aurais pu pendant tant d'années me préparer au traumatisme de la blouse d'SVT...

D'abord, entrer dans une salle de cours sentant à la fois l'adolescent pré-pubère et le poisson disséqué n'a jamais été une étape évidente. Passer à côté de chaque cuvette soigneusement préparée par Pomona Chourave, comme je préférais l'appeler, ne l'était pas non plus ; mais après tout, chaque élève devait y passer alors je me faisais une raison. Ce qui me différenciait cependant des autres jouvenceaux de ma classe était mon apparence visiblement en avance sur son temps. Disons plus clairement que la nature m'a dotée de deux beaux et voluptueux atouts et ce, dès la sixième, m'empêchant de fermer ces foutues blouses. Mais oui Jamy ! Si l'on divise la taille en degré Fahrenheit des blouses d'SVT par la profondeur de mon bonnet au carré, on se rend facilement compte que ça bloque ; et croyez-le ou non, ce ne sont pas mes seins qui sont trop gros mais bel et bien ces bouts de tissus qui sont trop petits !

Je n'avais pas le choix... Refuser de porter ces immondices jaunâtres dont Coluche se serait bien moqué de la couleur aurait été à mes risques et périls. Un peu comme ne pas utiliser de casque anti-bruit en déracinant une mandragore... D'accord, c'est plus chic pour pécho Hermione, mais mourir en ayant la classe n'a pas grand intérêt ! Hé bien, finir ma journée avec du sang de sardine sur mon beau T-shirt Auchan me tentait moyennement. De toute façon, Mme Chourave ne me l'aurait pas autorisé, je n'ai donc jamais tenté l'expérience.

A chaque utilisation de la blouse, et ce depuis huit ans maintenant, je prends donc une grande inspiration lorsque je dois péniblement m'approcher du rebord de la paillasse, espérant que mes deux meilleurs amis ne plongent pas la tête la première. Surtout, j'espère secrètement que personne ne le remarquera ; on ne m'avait pas préparée à ça.

Et vous, avez-vous déjà vécu des minis-moments de complexe ? Avez-vous déjà réussi à fermer votre blouse d'SVT ?
Dites moi tout !
    

21 commentaires:

  1. Tu rigoles, c'est super sexy les belles poitrines sous les blouses!!
    Hihihihi! je n'ai pas eu ce problème à l'école car ma poitrine est arrivée très très tard. Mais aujourd'hui quand je dois remettre une blouse effectivement, y'a comme un souci!
    Bises ma belle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !

      Ahah ! Une poitrine nue ou en sous vêtements sous une blouse, c'est sexy, ok ! Mais un pull col roulé ça l'est moins xD
      ça me rassure, je suis pas la seule ! Je pensais vraiment que ça n'arrivait qu'à moi xD

      Supprimer
  2. J'ai depuis quelque temps fermement imposé la blouse d'hosto taille S (Ça taille très très grand ces trucs là) plutôt que la XS. Déjà j'aime être à l'aise dans mes mouvements, (j'habille des gens, je les lave, les changent... bref je reste pas assise) et surtout... je déteste devoir remettre les pressions qui ont sautée.(oui moi aussi j'ai des gros nichons...et un gros cul mais c'est HS) Et j'ai le même problème avec les chemisiers aussi (du coup j'en porte plus!)

    J'ai pas mal souri car les Harry Potter, je suis justement en train de les relire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !

      Les pressions qui sautent ça m'agace aussi ! Bon j'imagine que tu n'es pas nue sous ta blouse, mais moi ça me gonfle d'autant plus en cette période de l'année, avec les chemisiers fins parce que je porte rien en dessous... Donc quand la pression saute, tout le monde peut admirer mes seins... Et de toute façon quand elle saute pas, ça fait une grande ouverture entre chaque pression... La loose !
      C'est dommage de se priver quand même ahah ! Alors moi je refuse de plus en porter :D

      Harry Potter c'est la vie ♥ J'ai relu le 2 récemment, je suis fan

      Supprimer
  3. Haha moi je n'ai jamais mis de blouse en SVT, mais je te prie de croire que, comme Cari, c'est même pas la peine de penser à porter un chemisier !!!!!!
    Soit je prends la taille qui convient à ma taille (jé souis un houit, j'ai la taille très marquée), et là mes seins passent même pas (ou ils font péter les boutons). Soit je prends la taille de mes seins, et là je ressemble à une boule de bowling vu que c'est trop grand au niveau de la taille, et du coup on ne voit même plus que j'en ai une.

    Pis si on fait une battle de gros culs, c'est moi qui gagne obligé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !

      Mais c'est tellement cool les chemisiiiiers ! ça doit pas être évident effectivement de porter des pressions quand on a une forte poitrine et une taille marquée :/ la mienne l'est aussi mais j'ai avec mes larges hanches, ça me dérange pas de prendre trop grand, ça camoufle un peu !

      Et ne sous-estime pas mon derrière, il a aussi du level !

      Supprimer
  4. hahaha j'ai trouvé la parade, j'ai laché la svt assez vite x) (soit je faisais ma rebelle et je séchais le cours, soit j'y allais quand on avait pas besoin de blouse) mais c'est vrai que du peu que je me souvienne ça rentrait difficilement (pourtant je suis pas un (trop) gros bonnet) --' en fait c'était drôle parce que ça coincait en haut mais aussi en bas, je pouvais pas fermer les pressions du bas à cause de mon imposant séant (oui, c'est classe x) ) du coup je devais ressembler à un pingouin un peu! et comme je mesure un mètre moins vingt, ça faisait un peu colombo xD bref, la classe a l'état pur :P je suis contente d'être partie en littéraire tiens x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !

      Aha, tou es un wouit ma chérie !
      Je suis aussi partie en littéraire, mais on a quand même quelques TP :(

      Supprimer
  5. Oups, si le commentaire se poste deux fois c'est parce qu'il y a eu un soucis.

    Je disais donc : j'ai adoré cet article. Peut etre parce qu'il est truffé de références potteresques, peut etre aussi parce que je ne me rappelle que trop bien de l'horreur au moment d'enfiler ses blouses sales qui puaient la trasnpi (elles étaient bleues ^pour moi)

    C'est marrant, au moment ou je t'envoie ce commentaire, je suis au travail (pas bien je sais) et je... porte une blouse. Avec un joli gilet fluo par dessus. Bon, moi je n'ai aucun soucis a la fermer, c'est même le contraire, quand on bosse avec uniquement des hommes, les blouses sont toutes milles fois trop grand, et on ne voit meme pas ma robe qui dépasse. Moi c'est le complexe du sac à patates, tu vois ? :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !

      Ah oui, l'odeur de transpiration c'est affreux ! + les tâches qui rappellent les précédents TP sanglants... Miam !
      Ça me fait un peu penser aux chasubles en sport, je détestais en mettre aussi... Presque plus que le sport lui-même !
      (haters gonna hate, potatoes gonna potate !)

      Supprimer
  6. La blouse qui ne ferme pas, ça passe, mais la blouse qui ne ferme pas et l'option je ressemble à un sharpei sur un tabouret, c'est déprimant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !

      Oui c'est vrai ahah xD C'est toute une réflexion pour adopter une posture mi-assise mi-debout très inconfortable !

      Supprimer
  7. Pourquoi écrire un article sur le fait que l'on possède de gros seins ?
    A part pour dire que l'on possède de gros seins bien sûre
    Tourner ça en traumatisme, ça c'est déprimant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme écrire un article sur des cosmétiques de luxe : pour rendre les lecteurs jaloux et espérer qu'ils trouvent que leur vie est plus minable que la mienne ! C'est tout l'intérêt du blogging, non ? :)

      Supprimer
    2. Les filles qui ont des gros seins complexent dessus, donc pour les plates comme toi Anonyme c'est pareil (d'après ton commentaire j'en conclus que tu aimerais avoir plus de poitrine) ;) Pourquoi écrire des articles sur le fait que l'on peut tout se permettre en soutif voire même ne pas en mettre quand l'envie vous en prend, mis à part pour dire que l'on a des petits seins et que l'on peut tout se permettre ?

      Tu vois, c'est pareil :)

      Supprimer
  8. ce serait pas du sarcasme que ça en serait vrai

    RépondreSupprimer
  9. Ah mais je trouve ça tout aussi con d'écrire un article pour se vanter de choses aussi futile que ça. Et c'est justement dans le fait que c'est pareil que je trouve ça désolant. Que je te dise que je sois plate ou non ne changerait pas vraiment quelque chose, et j'en vois pas l’intérêt, j'exprimais juste mon avis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du coup tu commentes chaque article que tu trouve futile pour dire que c'est futile ? Je pense que ta logique m'échappe !

      Supprimer
  10. Je n'ai jamais dû porter une blouse en SVT, mais côté poitrine, je suis plutôt bien fournie. Du coup, j'ai banni les chemises de ma garde-robe depuis belle lurette.
    Après, cette frustration de la blouse passe avec l'âge. Même sans elle et avec un beau T-Shirt, les hommes aiment toujours autant nos décoletés :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !
      Ah c'est drôle parce que moi par contre les chemises c'est mon truc, j'adore ça ! Le hic c'est l'espace entre les boutons qui a tendance à laisser voir du paysage aux autres ahah !
      C'est vrai :p

      Supprimer