Le culte de la virginité et de l'hymen...


Nous avons plusieurs fois parlé de sexualité sur le blog et je sais que ce sont des sujets qui vous intéressent. Moi aussi, ça tombe bien ! Aujourd'hui, on ne va pas tourner mille ans autour du pot, et nous allons donc parler de virginité, et notamment d'hymen ! On en entend parler à toutes les sauces et c'est parfois difficile de savoir ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas... Après pas mal de recherches, je viens donc faire le point sur quelques petites choses !

Avant tout, je tiens vraiment à préciser que j'écris cet article dans le but d'informer, peut-être de rassurer... Mais il n'a aucune portée religieuse, morale ou politique... Je ne porterais aucun jugement (c'est pas tellement mon genre à la base, déjà...) sur quoi que ce soit, vous êtes entièrement libres de penser ce que vous voulez et de croire en ce que vous voulez croire ! Si vous pensez que mes mots pourraient vous blesser ou vous énerver, je vous déconseille de le lire, tout simplement !

Je vous ai donc dit qu'on parlerait beaucoup de l'hymen, mais déjà, qu'est ce que c'est ? C'est une membrane qui se situe entre la vulve et le vagin, tout bêtement ! On ne sait pas précisément pourquoi il est là, plusieurs choses ont été dites à son sujet... Beaucoup pensent notamment que ça permettrait à la femelle de s'accoupler avec un seul mâle et donc de favoriser la monogamie ! Bon, pourquoi pas...

Ce qui fait que pendant de longues années (encore un peu aujourd'hui, mais moins dans les pays occidentaux), l'hymen était symbole de pureté, de virginité, de fidélité, de mariage... Je vous parle de mariage puisque pendant un long moment, et encore dans certaines cultures, on se fiait à l'hymen des femmes avant de les marier, pour certifier leur virginité !

On est d'accord là-dessus, quelque chose de vierge, c'est quelque chose qui n'a pas été modifié, qui est toujours dans son état d'origine ! Ce qui voulait dire que si l'hymen avait l'air de ne pas avoir évolué entre la naissance de la femme et le moment du mariage, elle n'avait jamais eu de rapports sexuels.

Sauf que c'est plus complexe que ça ! Sinon c'est pas drôle, vous vous en doutez. Il n'y a pas d'hymen "type" auquel on peut se fier pour comparer entre avant et maintenant... On a tous des corps différents, et ce serait étrange que cette membrane ne le soit pas ! Elle peut être fine comme plus épaisse, avec plusieurs petits trous, grands comme petits... Puisque si vous ne le savez pas, l'hymen est à la base "perforé" (c'est très moche comme mot, désolée !), juste pour que les règles puissent passer, entre le vagin et la culotte ! Donc ce n'est pas une membrane complètement fermée qui pourrait boucher entièrement l'entrée du vagin, contrairement à ce que l'on peut parfois penser !

Cet hymen, il peut évoluer si vous chutez, si vous avez fait du vélo, de l'équitation... Encore une fois, tout ça, ça dépend de beaucoup de choses et si votre meilleure copine pense que son hymen s'est déchiré en faisant du cheval, ça ne veut pas dire que le vôtre se déchirera aussi, ou peut-être pas de la même manière !

En conclusion, il ne faut pas obligatoirement que la femme (ou la femelle de manière générale) ait un rapport sexuel pour que cette membrane se déchire. Donc est-ce que "perdre sa virginité" a un lien direct avec "avoir eu un rapport sexuel", du coup ? Et donc, à quel moment peut-on considérer que nous ne sommes plus vierges ?

Déjà, on a tous une idée différente du rapport sexuel ! Par exemple, le sujet qui fâche un peu en ce moment, c'est de se demander si on doit considérer que les femmes lesbiennes sont vierges ou non. Donc il faudrait forcément un pénis ? Avoir un partenaire ? Que quelque chose pénètre dans le vagin ? Est-ce que la sexualité passe obligatoirement par le sexe (je parle là de l'organe) ? Et donc, faut-il que l'hymen se déchire pour considérer qu'un premier rapport a déjà été fait ? Chacun a sa propre réponse à ces questions et chacun a un avis différent sur ce que signifie "perdre sa virginité" !

En sachant tout ça, je sais que beaucoup de jeunes filles ont très peur de cette fameuse déchirure qui, comme on le dit souvent, peut faire mal et peut laisser un peu de sang. Justement, j’insiste sur le "qui peut" ! 
Déjà, comme je l'ai dit, ça dépend de la forme de l'hymen, de son épaisseur... Peut-être qu'en ayant fait le grand écart (c'est une exemple comme un autre), cette membrane ne s'est pas déchirée, mais son ouverture s'est simplement élargie, aussi ! On peut également ne plus l'avoir et que les premières pénétrations soient quand même douloureuses !
Pour ce qui est de la perte de sang, c'est la même chose. Vous pouvez avoir un peu mal et perdre du sang, avoir très mal et ne pas en perdre... Nous sommes toutes faites différemment et ce genre de choses ne sont vraiment pas prévisibles du tout.

Au lieu de se concentrer sur cet aspect physique qui n'est pas contrôlable, je pense qu'il vaut mieux se tourner vers l'aspect psychologique ! Si vous vous sentez à l'aise, si vous êtes excitée à l'idée d'avoir un rapport, alors la pénétration se fera déjà bien plus facilement. N'hésitez pas à user de lubrifiants qui vont aider tout ça !

En grande conclusion, (et toujours en dehors des croyances, des avis politiques...) vous seule êtes capable de savoir si vous êtes vierge ou non ! A vous d'avoir vos propres idées, de penser comme vous le souhaitez... Si votre partenaire considère que vous ne l'êtes pas parce que vous n'avez pas saigné, parce que vous ne hurlez pas de douleur, c'est peut-être juste qu'il ne connaît pas bien le corps de la femme (et il n'y a aucune honte à ça) alors n'hésitez pas à lui parler de tout ce que je viens d'écrire, et même peut-être de le dire à vos amis, vos proches... Je ne pense pas que ce soit un sujet qui doit être tabou !

Vous trouverez des tonnes d'informations dans les plannings familiaux, dans les infirmeries scolaires, auprès des professionnels de santé et si vous avez des petites questions, n'hésitez donc pas à aller vous renseigner, et même a observer un peu comment est fait votre propre corps, c'est peut-être le meilleur moyen pour le comprendre !

Et vous, vous-ai-je appris des choses ? Quoi donc ? Aviez-vous entendu de fausses informations auparavant ?
Dites moi tout !

22 commentaires:

  1. Je trouve cela super que tu fasses ce genre d'articles car ça va surement en aider pas mal ! C'est d'ailleurs pour ça que j'apprécie ton blog, tu parles de tout très librement :)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ma belle, ça me fait vraiment plaisir. :) J'essaie de parler librement de tout, oui, de montrer que l'on peut parler de ce que l'on veut tant qu'on est respectueux et curieux !

      Supprimer
  2. J'adore cet article, pour un peu je te roulerai une pelle! Enfin quelqu'un qui dédramatise.
    Certains scientifiques disent aussi que parfois, ce n'est pas l'hymen qui provoque le sang mais le fait que la personne se contracte et donc blesse les parois vaginales.
    Pour ma part, j'ai "perdu ma virginité" avec un spéculum... Oui, quand on t'enfile ce truc, que t'as 15 ans et que LA gynéco y va avec la douceur d'un hippopotame. J'avais déjà mal avant (réglée un mois non stop) mais j'ai encore eu plus mal après... Par contre je perdais déjà tellement de sang qu'un peu plus où un peu moins j'étais plus sur ça!
    Personnellement j'estime que ma "virginité" est celle que j'ai donnée à mon mari (qui n'étais pas mon mari) à l'époque ^^
    Comme tu le dit c'est quelque chose de très personnel. Pour moi une première fois c'est celle que tu as voulue avec ton corps et ton cœur: pas un cheval, une acrobatie ou un objet. (Heu ici je parle pas de la problématique du viol hein XD)

    Léa, si t'existait pas, il faudrait t'inventer. :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah xDD C'est Bérengère qui n'aurait pas été contente !
      C'est vrai que je n'ai pas parlé de ça ! D'où l'intérêt de faire en sorte d'être assez détendu, que tout se passe bien et même d'utiliser des lubrifiants pour que "ça passe mieux", je dirais ! :)
      Ow, sympa comme expérience, tiens. :/
      Oui, je suis entièrement d'accord ! "Pas un cheval" hmmm pourquoi pas ? xDD

      Merciiii tu es chou :D

      Supprimer
  3. Je mentionnais justement ce fait dans mon dernier article par rapport à la coupe menstruelle. Que les gens considèrent encore que l'hymen est preuve de virginité alors que pas du tout, comme tu l'expliques ici, il peut se rompre pour beaucoup de raisons; il y a même des petites filles qui naissent sans aujourd'hui. Quelqu'un m'a dit un jour que la première fois c'est celle que l'on choisit dans son cœur, pas celle que l'on subit: ça écarte autant les viols, que les premières fois qui ne se passent pas comme on l'attendait. En tout cas, vu le nombre d'adolescentes qui rompent leur hymen par le sport ou à cause des tampons, heureusement qu'on ne considère pas ça comme perdre notre virginité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça, la première fois c'est celle que l'on choisit dans son coeur ! Et effectivement, beaucoup de filles rompent leur hymen de façon toute bête, s'il faut rester au lit et ne pas utiliser de tampons pour rester vierges... :/

      Supprimer
  4. Je ne sais pas si tu connais Laci Green, c'est une américaine qui fait des vidéos très sympa sur Youtube, et ton article m'a fait penser à une de ses vidéos, sur le même thème ! Si tu ne l'a pas vue, va voir, c'est très sympa :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh si je l'ai découverte y'a très peu de temps ! Je n'ai pas vu sa vidéo sur le sujet mais j'y vais de ce pas ! En espérant comprendre au moins la moitié de ce qu'elle dit, ahah !

      Supprimer
  5. Effectivement, ton article est très intéressant...
    Perso je n'y ai jamais porté d'intêret, ni eu mal, ni saigné.... Bref je l'ai ignoré et il me l'a bien rendu !

    RépondreSupprimer
  6. Très intéressante cette réflexion ! C'est vrai que je ne m'étais jamais trop posé la question à ce sujet, mais il s'avère qu'il est bien plus complexe qu'il en a l'air...
    Et je n'avais jamais fait le rapprochement entre les règles et l'hymen perforé (tu m'as appris un truc là lol !).

    Pour ma part je pense qu'on pourrait distinguer la virginité "physique" de la virginité "mentale". L'hymen c'est physique et, personnellement, je n'ai jamais su vraiment quand est ce que je l'avais perdu car je n'ai rien vu... Et le fait, à un moment de sa vie, d'avoir des rapports plus intimes (définition qui nous est propre !) avec une personne, pour moi ça pourrait être la définition psychologique de la perte de la virginité... Ce qui permet de convenir à toutes les formes de sexualités, tous les types de personnes, car chacun est unique ! Vous en pensez quoi de ma super théorie ? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente d'avoir pu t'apprendre quelque chose ! :D

      Super théorie, en effet ! Je suis entièrement d'accord avec toi :)

      Supprimer
  7. Ton article me fait beaucoup penser à la dernière vidéo de L'Instant (f)utile!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'es pas la première à me le dire et j'étais surprise, parce que je suis Marie, je regarde beaucoup ses vidéos (moins dernièrement par manque de temps mais bon...) et je n'en n'avais pas vu sur ce sujet ! Et en fait elle se trouve sur sa seconde chaîne, L'instant inutile ! J'avais jamais fait gaffe a cette chaîne, j'ai un peu honte '-'
      Du coup oui, je suis allée la voir, j'adore sa façon d'expliquer les choses et je suis contente qu'elle ai parlé de ça aussi, je pense que c'est important de ne pas laisser ça tabou et d'informer un peu les personnes qui pourraient avoir un peu moins d'informations ! :)

      Supprimer
  8. Il y a tout un dossier à ce sujet dans le magazine Causette du mois dernier !

    Estelle
    lamodeestunjeu.fr

    RépondreSupprimer
  9. Article très intéressant :)

    N'ayant jamais eu d'Hymen, je ne suis plus vierge depuis la naissance, normal puisque je suis taureau ;)
    ok, ma phrase est complètement débile ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si j'avais une batterie, j'aurais fait le fameux badum tssh ! :D

      Supprimer
  10. Ce rapport à l'Hymen parfois me débecte notamment à la vue du film "Fleur du Désert" qui porte dans son histoire le vécu d'une jeune femme qui doit vivre notamment avec une excision faite à son jeune âge. Pour ma part, je penses qu'il y a trop de complexes sur ce sujet-là et ça ne devrais pas être tabou (je dis ça, car ça l'a été pour moi).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas du tout ce film ! Je suis entièrement d'accord, il y a énormément de complexes sur ce sujets et je ne comprends pas pourquoi il est si tabou. Souvent, ce qui est tabou devient difficile à comprendre et même très gênant. Du coup, on est parfois mal informés, on est inquiets... Et c'est idiot, y'a pas de quoi !

      Supprimer
  11. Hello, ce que tu racontes là je le savais déjà mais j'avoue que je ne m'en suis jamais préoccupée ! Lors de la première fois je n'y pensais même pas et je n'ai ni eu mal ni saigné (équitation dans l'enfance peut-être la cause). Par contre je suis écoeurée des pratiques barbares des gitans (qui vérifient la virginité de la mariée en la faisant saigner sur un drap blanc le jour du mariage), et de certains cultures d'afrique et du moyen orient où l'on est prêt à brûler vif une femme qui ne serait plus vierge ('Brûlée vive' témoignage de Souad), ou, si on en a les moyens, faire une reconstruction de l'hymen (hymenoplastie).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que dans certaines cultures, l'hymen a une très grande importance et certifie vraiment la virginité de la femme. :/ En espérant que ces idées changeront !

      Supprimer